Rechercher
  • EnfantSourire

Une visite d’exception : Astrid Guyart, escrimeuse olympique française



En juillet 2019, Astrid Guyart, escrimeuse olympique française, et marraine de l’Association « Pour le Sourire d’un Enfant » a partagé son expérience avec les mineur-e-s de la prison de Thiès (Sénégal) qui bénéficient du programme « Escrime et Justice réparatrice ». Plusieurs évènements sportifs ont ponctué son séjour : les séances d’escrime, au cours desquelles elle a pu apporter ses conseils aux éducateurs et aux mineur-e-s en détention ainsi qu’aux enfants en situation de conflit avec la loi, confiés à l’Association par le Tribunal pour Enfants de Thiès. La compétition organisée dans la salle d’escrime de l’Association a, sans nul doute, constitué le point d’orgue de la venue d’Astrid ; les familles des mineur-e-s ont été conviées : toutes ont témoigné de la transformation de leur enfant depuis qu’il/elle pratique l’escrime. Les filles ont "ramené la coupe à la prison » dans une liesse inhabituelle en milieu carcéral. La visite de l’exposition « Justice réparatrice. Innovations pédagogiques et artistiques », organisée à Dakar par l’Association et OSIWA, a permis à Astrid de mesurer les enjeux de la pratique de l’escrime pour les mineur-e-s en détention. Son séjour a également été ponctué de rendez-vous institutionnels ; accompagnée de Julie Lavet, directrice des relations institutionnelles du CNOSF, et des représentants de l’Association, Abdoulaye Gueye et Nelly Robin, Astrid a été reçue par Me Malick Sall, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice du Sénégal ; cette audience ministérielle a été précédée de rendez-vous avec Laurent Perez-Vidal, Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France, Pierre Maspoli et Alexandra Diaby, chargés de mission à l’Agence Française de Development, l’Inspecteur Aliou Ciss, Directeur de l’École Nationale de l’Administration Pénitentiaire, l’Inspecteur Mandiaye Ndiaye, Directeur de la prison de Thiès et Hawa BA, chargée du bureau pays-Sénégal d’OSIWA. Ces rencontres ont donné l’opportunité à Astrid Guyart d’exposer le sens de son engagement auprès de l’Association « Pour le Sourire d’un Enfant », de souligner l’implication éducative des surveillant-e-s pénitentiaires, formé-e-s par Me Mario Bourdageau, CTN de la FFE, et d’expliquer la pertinence du programme « Escrime et justice réparatrice » pour préparer la réinsertion des mineur-e-s et rompre avec le cycle de récidive. Les mineur-e-s fleurettistes sont impatient-e-s de retrouver Astrid sur les pistes de Thiès !

Un grand merci pour son écoute et sa disponibilité auprès de l’équipe pédagogique !



9 vues

Pour le Sourire d'un Enfant

Association

Sénégal

Quartier Carrières

BP 378 A - THIES

T : +221.77.638.81.67

France

3 allée cité sainte jeanne

86 000 POITIERS

T : +33.6.83.77.42.29

© 2019 par Association "Pour le Sourire d'un Enfant" Créé avec Wix.com