Rechercher
  • EnfantSourire

Enfants des ordures, le retour de l’esclavage !

La ville de Thiès compte près de 300 000 habitants et aucun système de traitement des déchets. D’une décharge à ciel ouvert s’échappe une lave d’ordures qui submerge les champs de mil et d’arachide, situés en périphérie de la ville.

Les enfants mendiants ont troqué leurs petits pots de sauce tomate dédiés à l’obole contre des sacs de riz pour ramasser, pieds nus au milieu des champs d’ordures, des morceaux de fer et d’aluminium qu’ils vendent à 100 FCFA le kilo auprès de collecteurs peu scrupuleux.

Ces très jeunes enfants, entre 5 et 10 ans, aux habits noircis par les fumées nocives et courbés sous le poids de leur misérable butin, sont exploités et maltraités par de jeunes hommes qui se prétendent « marabout » bien qu’ils n’aient aucune légitimité religieuse.

L’Association « Pour le Sourire d’un Enfant » a lancé une grande campagne pour lutter contre ce nouvel esclavage. Des éducateurs vont à la rencontre de ces enfants ; un accueil attentif et des activités éducatives leur sont proposés le temps de retrouver leur famille et préparer leur réinsertion. Privilégiant la protection à la répression, les autorités policières et judiciaires confient également à l’Association les plus petits qui se sont égarés dans les rues de Thiès.

Un objectif partagé : leur redonner le sourire et l’insouciance de l’enfance !





5 vues

Pour le Sourire d'un Enfant

Association

Sénégal

Quartier Carrières

BP 378 A - THIES

T : +221.77.638.81.67

France

3 allée cité sainte jeanne

86 000 POITIERS

T : +33.6.83.77.42.29

© 2019 par Association "Pour le Sourire d'un Enfant" Créé avec Wix.com